DÉCORATIONS

du

JAPON



Cf. le livre "ORDERS AND MEDALS OF JAPAN AND ASSOCIATED STATES", de James W. Peterson, an OMSA monograph, San Ramon, USA, 2000. ISBN 1-890974-09-9

 


ORDRE  SUPRÊME  DU CHRYSANTHÈME

 Fondé le 15 novembre 1876 par l'Empereur MUTSUHITO.

Une seule classe, réservée aux Princes et aux Chefs d'État. Une seconde classe fut créée en 1877.

Cet Ordre est attribué de façon extrêmement rare.

Ruban rouge, liséré de violet.

(Photos : Musée Royal de l'Armée belge)












ORDRE  DES FLEURS de PAULOWNIA

Cet Ordre, dérivé de l'ancienne "première classe avec fleurs de Paulownia de l'Ordre du SOLEIL LEVANT" est une distinction  érigée en ordre dictinct en 2003. C'est la  plus haute distinction japonaise après l'Ordre du Chrysanthème.

Il ne comporte qu'une seule classe et récompense aussi bien les civils que les militaires, pour services éminents rendus au pays.

(photos : Cabinet Office Japonais et "Own Work" de Shakko)



 


ORDRE du TRÉSOR SACRÉ

Institué le 3 janvier 1888 par l'Empereur MUTSUHITO.

L'Ordre comporte huit classes et récompense les personnes qui ont rendus des services distingués, tant civils que militaires, au pays. Il fut étendu aux femmes le 22 mai 1919.

A l'origine, le ruban était bleu avec un double liséré rose.

Ici, de gauche à droite, nous avons les insignes des  7° classe, 3° classe et 6°classe.


   


ORDRE du SOLEIL LEVANT ou du MÉRITE

Fondé en 1875 par l'Empereur MUTSUHITO pour récompenser les vertus et mérites particuliers.

L'Ordre comprend 8 classes : la 1° se porte comme les Grands-Croix avec plaque ; la 2° se porte avec la plaque des Grands-Croix seulement ; la 3° se porte en sautoir ; de la 4° à la 8° la décoration se porte à la boutonnière avec des insignes différents.

Une classe suprême et unique existe depuis le 3 janvier 1888 avec des fleurs de Paulownia.

Celle-ci est devenue Ordre à part entière en 2003 (Voir ci-dessus)

Ruban blanc avec une large raie rouge sur chaque bord.


 


ORDRE  MILITAIRE  du  MILAN  D'OR

Institué le 12 février 1890 par l'Empereur Mutsuhito, l'Ordre comportait deux classes à l'origine et sept à la fin.  

L'Ordre, strictement militaire, récompensait les Japonais qui s'étaient illustrés pour faits de guerre.

L'Ordre fut aboli en 1947 par ordonnance du Gouvernement, sur ordre des Forces alliées.

A l'origine, le ruban était rouge, bordé de blanc puis vert avec deux raies blanches.


 

 

Médaille  du Couronnement de l'Empereur SHOWA (Hiro-Hito)

créée par décret impérial le 1° août 1928 en vue du couronnement qui eu lieu du 10 au 15 novembre 1928.


 Guerre russo-japonaise,

créée le 31 mars 1906

(1904 - 1905)

Médaille de Guerre de l'Incident de Chine (7 juillet 1937)

(Guerre sino-japonaise. Médaille créée par Edit Impérial du 27 juillet 1939 et attribuée jusqu'en 1945)


ORDRE  DE  LA  CROIX - ROUGE

créé le 21 juin 1888, l'Ordre est accompagné d'une médaille d'or et d'une d'Argent.


Médaille du Couronnement de l'Empereur TAISHO

créée le 13 août 1915 pour le couronnement de l'Empereur qui eu lieu en novembre 1915.


 Médaille des guerres japonaises de 1914 à 1920

(Guerre Mondiale puis en Sibérie)

créée en février 1920 et qui fait suite à une médaille presque identique créée pour la 1° Guerre Mondiale le 6 novembre 1915.

(seuls les revers sont différents)

(1914 - 1920)

 Médaille Interalliée 1918

créée par tous les vainqueurs pour commémorer la victoire lors de la 1° Guerre Mondiale sur une suggestion du Maréchal FOCH

Créée par décret impérial le 17 septembre 1920

Médaille du recensement de 1920

créée par décret impérial le 17 juin 1921

NB : il existe une médaille presque identique (seuls les revers sont différents) pour commémorer le recensement de la Corée en octobre 1930, créée, elle, le 18 juillet 1932.

Médaille du Manchoukuo

(occupation de la Chine)

1932 - 1945

 

 

Médaille de la Guerre de 1894-1895 contre la Chine

créée le 9 octobre 1895 par décret impérial



Médaille Anniversaire des 2600 ans de la création de l'Empire du Soleil Levant

créée par Décret Impérial en date du 27 juillet 1940



 


   



Médailles du Mérite de la Société impériale de secours en mer


Trois classes. Médailles non-officielles





Médaille de la Campagne de Chine (1931 - 1934)
suite à l'incident de Mukden le 18 septembre 1931, lors duquel les Japonais ont fait sauter une portion de voie ferrée en Mandchourie puis ont accusés les Chinois de cet attentat, ce qui a donné le prétexte à l'invasion du sud de la Mandchourie par les troupes japonaises et la création de l'état fantoche du Mandchoukuo.

Médaille créée par Edit Impérial N° 255 en date du23 juillet 1934.



Médaille du Dai Butoku Kai





Médaille du Mérite pour la fondation nationale

première et seule décoration de l'état indépendant du Manchukuo (1932-1934), établie par édit N° 11 du 1er mars 1933, pour le premier anniversaire de la fondation de l'État pour récompenser toutes personnes ayant contribué à la création de la nouvelle nation.


Médaille commémorative de la Visite du Prince YASUHITO CHICHIBU (second fils de l'Empereur TAISHO et frère cadet de l'Empereur SHOWA
- HIRO-HITO-)  au Manchukuo en 1934.

Médaille créée par édit impérial numéro 116,  le 21 septembre 1935

Médaille de l'incident de frontière Russo-Japonais (1937 - 1939)

(Médaille de Khalkhin-Gol)





Médaille de la Grande Expédition de guerre de l’Asie de l’Est

créée le 20 juin 1944  pour la participation à la seconde guerre mondiale.

Quelques médailles furent distribuées avant la fin de la guerre mais les Américains ont détruit les stocks lors de leur occupation du Japon en 1945. Des répliques ont été faites par d'anciens combattants japonais dans les années 1960.


Médaille du Mérite au ruban bleu (Ranjuhosho)

créée en 1881, elle récompense les personnes qui se sont distinguées dans les domaines de l'éducation, la charité, la prévention des épidémies, l'établissement d'hôpitaux, écoles....

Il existe les mêmes décorations avec des rubans rouge (Kojuhosho), jaune (Ojhosho), vert (Ryokujuhosho), violet (Shijuhosho), ..; selon les domaines concernés.

Les rectos présentent deux branches de cerisiers entourant les mots "médaille du mérite" ; les versos présentent l'inscription "attribuée à" suivis du nom du décoré.


  

RETOUR  AU  SOMMAIRE  ASIE