INSIGNES  des

VÉTÉRANS  de

L'ARMÉE  IMPÉRIALE


 

À la chute du Premier Empire, les Vétérans des Armées napoléonniennes, se retrouvèrent, pour la plupart, en "demi-solde", expulsés de l'armée royale car "peu sûrs".

Afin de se retrouver entre anciens, de cultiver la gloire de l'Empereur déchu et de s'entre-aider  matériellement (car beaucoup, partis depuis longtemps, n'avaient pas d'autre famille que la Grande Armée et se retrouvaient souvent à la rue), ils se regroupèrent en "sociétés" de frères d'armes et d'anciens de la Grande Armée.

Ces "sociétés" se retrouvaient en France mais aussi dans les pays ayant fournis de gros contingents aux armées impériales (Allemagne, Pologne, Belgique, Italie, ...).

Ces associations firent frapper des médailles-décorations pour se reconnaître entre elles et créer un lien fort d'appartenance. Ce sont ces insignes qui sont reproduits ci-dessous.

Lire à ce propos l'excellent ouvrage de M Robert MOREAU : "Insignes des vétérans de l'Empire francais "Débris de l'Armée Impériale" (Paris 1987 - ISBN 2-9501843-0-8).

 

 

 

Insigne des Frères d'Armes du département de l'Yonne

 

 

 

 

Insigne des Frères d'Armes des Cantons Suisses

 

 

 

 

 

 

Insigne de l'Association Belge Philanthropique des Frères d'Armes de l'Empire Français à Bruxelles, dite "Décoration de l'Etoile de la Légion Belge de l'Empire"

 

 

 

Médaille de Sainte Hélène et insigne de la Société Philanthropique des Débris de l'Armée Impériale